Christoph Geiser Stiftung

La bibliothèque de Alice Ceresa

 

Alice Ceresa (1923-2001) est née à Bâle, a grandi en Tessin, et après différents déplacements entre la Suisse, l’Italie et la France, elle s’est installée finalement à Rome en 1950. Elle a été une écrivaine, une journaliste et une traductrice. Toutes portant sur la question féminine et la thématique familiale, ses œuvres littéraires principales sont La figlia prodiga(Premio Viareggio opera prima, Einaudi 1967), La morte del padre (Nuovi Argomenti, 1979), Bambine (Preis d. Schweiz. Schillerstiftung, Einaudi, 1990) et Piccolo dizionario dell’inuguaglianza femminile (posthume 2007).

Parvenue aux Archives littéraires suisses (ASL) en deux phases, en 2007 d’abord, et ensuite en 2015, la bibliothèque privée de Alice Ceresa est constituée par environ 1900 volumes qui portent sur une variété de sujets différents (littérature, art visuelle, philosophie, psychologie, études de genres, histoire, politique, biologie, logique, etc.).

L'objectif principal du projet a été de rendre la bibliothèque de Ceresa accessible à la recherche, en complétant l'inventaire de son héritage visible sur le site web. Détails (pdf)

Retour aux projets